20150212_tioxide.jpg

Dans un communiqué transmis ce jeudi matin, le groupe Hunstman annonce l’arrêt de la production de dioxyde de titane à Calais et prévoit de conserver uniquement 100 postes sur les 269 que compte actuellement l’usine.

Lire la suite du reportage de la Voix du Nord

Lire le texte de Thierry Segard ( UNSA) dans miroir social.