unsa_tadao_action7mars2015.jpg

La Voix du Nord Publié le 07/03/2015

Lens: les chauffeurs de Tadao en grève, mais des perturbations limitées

À l’appel du syndicat UNSA, et avec le soutien de FO et de la CGT, une cinquantaine de chauffeurs du réseau de bus Tadao mènent une action, ce samedi. Ils se plaignent de leurs conditions de travail et d’un dialogue «compliqué» avec leur direction.

Réveil matinal, ce samedi, pour les chauffeurs grévistes de Tadao (34 % des effectifs). Le rendez-vous était fixé à 5 heures, à Béthune, où se trouve le plus important des quatre dépôts du bassin minier devant Hénin-Beaumont, Liévin et Divion.

À 9 heures, la cinquantaine de chauffeurs stationnait à la gare urbaine de Lens, avec force drapeaux UNSA. Les voyageurs, peu nombreux à cette heure, découvraient le mouvement pour la plupart, mais prenaient leur mal en patience. « Tout se fait calmement, et on s’excuse auprès des usagers pour la gêne », explique François Doye, délégué syndical UNSA. Comme prévu, les perturbations sont limitées (lire ci-dessous). Aucune ligne n’est à l’arrêt, et pour les plus touchées « il peut y avoir 20 à 30 minutes de battement entre les passages des bus ».

« Insalubrité »

Ce qui ne va pas ? « Depuis deux ans, le dialogue social est compliqué avec Keolis. À chaque fois, on est obligé de pousser jusqu’à la limite pour se faire entendre », résume le syndicaliste.

Les bus, disent les grévistes, sont « mal entretenus » : « Les sièges pour les passagers comme pour les conducteurs sont proches de l’insalubrité. Cet hiver, on a parfois eu des problèmes de chauffage à l’intérieur des bus, et il a fallu quatre mois pour que ce soit réparé. Le groupe Keolis nous a certifié qu’il n’achetait pas des équipements low cost, mais on a du mal à les croire. »

Les grévistes disaient ne pas avoir eu de contact avec leur direction, ce samedi matin. Chez Tadao, on n’est pas des grévistes dans l’âme. Le dernier mouvement remonte à janvier 2012, pour protester contre « les lignes qui effectuent des trajets de 2 heures ».

LES PERTURBATIONS

Sur l’ensemble du réseau, les services Allobus et Proxibus ainsi que les courses à

réservation sur les lignes DUO ne circuleront pas.

Secteur Lens / Liévin / Hénin-Beaumont :

– les lignes 15, 31, 41, 53, 57, 59 et Navette Louvre sont fortement perturbées

– les lignes Bulle 1, Bulle 3, 11, 13, 17 et 55 sont faiblement perturbées

– les autres lignes circuleront normalement.

Par Hervé Naudot - Photo Séverine Courbe