(paru dans Nord Littoral du 11 mai 2016)

Selon les syndicats de police, une quarantaine de policiers du commissariat de Calais souhaitent quitter la circonscription.

Les collègues de Calais sont à bout. » Cette phrase, prononcée par les différents représentants syndicaux (Unsa Police, SGP-FO, Alliance) résume l’état d’esprit des fonctionnaires de police en poste dans le Calaisis. La dureté du travail n’est pas nouvelle mais la diminution des effectifs et l’augmentation des tentatives de blocage sur la rocade ne facilitent pas la mission des fonctionnaires. Au contraire.

« Je salue le professionnalisme des policiers »

« La sécurité des collègues est sans cesse engagée, lâche Ludovic Hochart, représentant syndical UNSA Police.”

Lire la suite du reportage