Le plan Fillon « anti crise » est hémiplégique.



Dès l’annonce par le gouvernement le 24 août, des mesures censées réduire « le déficit de la France », l’UNSA a dénoncé le caractère injuste et inéquitable de ce plan dit « anti-crise »



En effet, encore une fois, la facture est principalement supportée par les salariés et les consommateurs.



Le plan Fillon est hémiplégique. Il tape toujours du même coté, il épargne toujours les mêmes :

lire la suite